dimanche 21 décembre 2014

Coups de coeur : un top 3 parmi d'autres...

Quel est ton Top 3 en album jeunesse ? Tu as 2 minutes pour répondre et trouver les 3 albums qui t'ont le plus touché.

C'est la question que j'ai posée à... 



Sandra, chroniqueuse du blog Maman baobab
Lucie est partie de Sébastien Loth
La croûte de C. Moundlic et O. Tallec
Les quatre saisons de Népomucène le jardinier de Thierry Laval 











Marie france Zerolo, auteur jeunesse : 
Les lettres de l'ourse de G. David et M. Caudry 
Bou et les 3 zours d'Elza Valentin et Ilya Green 
Les oiseaux de Germano Zullo et albertine 












Géraldine Collet, auteur jeunesse : 
La source des jours de Mélanie Rutten, 
L'heure vide d'Anne herbauts, 
Litli de C. Leblanc et S. thévenet.













Cécile Hudrisier, auteur illustratrice : 
La grande histoire d'un petit trait de Serge Bloch
Je t'aime tellement que d' Anne herbauts
Karl ibou de Beatrice Allemagna









Elisabeth, chroniqueuse du blog Le cabas de Za
Au sommet de l'Olympe, Max et les maximonstre de Maurice Sendak.
En deuz', Charles à l'école des dragons de Turin & Cousseau
Et pour finir, Mille petits poucets de Y. Autret et S. Serprix

que je relis régulièrement sans jamais me lasser.







Baptistine Mésange, auteur, illustratrice jeunesse : 

L'ours et le chat sauvage de K. Sakaï et K. Yumoto
Le canard, la mort et la tulipe de W. Erlbruch
Les oiseaux de G. Zullo et Albertine










Savine Savon, bibliothécaire : 

Alors, allons y : je peux déjà te dire que j'adore Ni vu ni connu de Michael Escoffier. Les gosses s'éclatent avec la fin bien inattendue... Et puis, un livre qui parle de culotte, c'est trop drôle !!! Donc, celui là, c'est un des albums qui me fait le plus rire !
Ensuite, il y a l'album la vague de suzy lee chez kaléidoscope. J'adore le fait que ce soit un album sans parole. La petite fille de l'histoire me fait penser à ma petite sœur. Et la construction graphique est juste géniale.

Et pour le dernier, c'est l'album documentaires Cartes de chez Rue du monde. C'est un album qui est fait comme un atlas, avec des cartes "à l'ancienne". C'est drôle de se balader dans le monde avec ce grand livre. Sinon, j'adore aussi Max et les maxi monstres...




Hélène Rice, auteur jeunesse : 
Une autre histoire de Anthony Browne
Michel le mouton qui n'avait pas de chance de Sylvain Victor
Le Terrible six heures du soir de C. Honoré, G. Le Gac,











Jérémy Barraud, étudiant en lettres et chroniqueur du blog de littérature jeunesse  : 

En 3ème position, je mettrais le Chat Bonheur de Qu Lan, édité chez Chan-Ok. J'avais beaucoup aimé les illustrations et le texte est tout simplement magnifique. C'est une première approche de la culture asiatique qu'il y a là, et pas des moindres!


En 2ème position, ce serait Mon papa pirate, de Davide Cali et Maurizio Quarello, édité chez Sarbacane. Une très belle histoire d'un père mineur qui cherche à cacher la morosité de son existence à son fils. Le jeu sur les couleurs est vraiment bluffant, le texte est très bien construit, et est destiné aux lecteurs âgés au minimum de 10 ans, je dirais.

Enfin, en 1ère position je mets Le piano rouge d'André Leblanc et Barroux, édité au Seuil. L'histoire d'une petite fille qui cherche à s'évader spirituellement par la musique, en pleine révolution culturelle chinoise. C'est un album d'une extrême violence, dans tous les sens du terme. Je l'ai fait lire à plusieurs membres de ma famille et beaucoup ont été très émus par cette histoire!




et moi ! :
Le canard, la mort et la tulipe de W. Erlbruch
Les oiseaux de G. Zullo et Albertine
Sam & Pam de Willems et Muth

Ils ont pour point commun de m'avoir émue (et c'est pas facile !) 











L'amitié, le rapport à la nature, le sens de la vie, la mort... tels sont les thèmes qui me sont chers. D'ailleurs, dans cette liste, Cassandre de Rascal, Le roi des sables de T. Dedieu auraient eu leur place... Par contre, je n'aurais jamais ouvert ces albums sans conseils, car la couverture de Sam et Pam, par exemple, ne correspond pas trop à mes goûts...

En tout cas, j'aime bien voir les coups de coeurs des autres...
Tiens, Karl Ibou et Litli me font de l'oeil, je ne les connaissais pas !
Je feuilletterai Le piano rouge, Le terrible six heures du soir m'intriguent, à feuilleter aussi...


Si vous avez oublié un cadeau pour Noël, voici des bons conseils !

Et sinon, vous ? Votre top 3 ?





11 commentaires:

  1. Litli
    L'AVIS DE RICOCHET
    Petite marionnette encapuchonnée, Litli (« petit » en islandais) s’en va dans les rues de la ville, son baluchon sur le dos. Âme rêveuse et voyageuse, Litli souhaite découvrir de nouveaux horizons. Il n’en peut plus de marcher toujours sur les mêmes lignes. Et si il y avait « de l’air entre les pavés ? » Litli n’a qu’une envie, découvrir ce qui se cache sous la pierre, s’aventurer dans les profondeurs de la terre et se sentir proche de la nature : volcans, vallées verdoyantes, monts… Se retrouver, seul avec lui-même, en harmonie avec la terre nourricière : toucher à la soliquiétude, terme inventé par les auteurs pour définir l’état de Litli.
    « Un état de solitude voulu pour approcher du sentiment de quiétude ; la tranquillité douce de celui qui marche et fait naître le monde en chemin. »
    Un album entièrement composé de photographies, d’abord en noir et blanc, puis en couleurs, témoin d’un travail graphique unique, à mi-chemin entre l’album expérimental et le manifeste écologique. Une variation entre photographie pleines pages, mosaïques ou panoramiques.
    Pour la petite histoire, Litli a été découvert par Sévérine Thévenet lors d’un vide-grenier à Caluire, dans le Rhône.

    Anne Godin

    RépondreSupprimer
  2. Karl Ibou
    L'AVIS DE RICOCHET
    Karl Ibou vit avec un nuage gris au-dessus de la tête. Ce drôle de personnage déteste tout et lui-même en premier. L’agitation l’exaspère et l’homme boude le monde qui l’entoure. Est-il misanthrope ? Pas si sûr…Car Karl Ibou semble souffrir de sa solitude et aspire au bonheur. Sur le conseil de Nul, son canari, il décide de sortir de sa bulle et de s’ouvrir aux autres. Après de premières déconvenues auprès d’une dame et d’une belle jeune fille, Karl Ibou abattu rencontre alors un petit garçon qui s’intéresse à lui. Il décide alors de se raser, change d’allure pour enfin sourire à la vie. Beatrice Alemagna signe un intriguant album qui aborde la place d’un individu dans le monde tout comme sa relation aux autres. Il donne à suivre le changement, l’envol (comme l’y intime Nul sur la couverture) d’un être complètement refermé sur lui même. Jouant sur une certaine pesanteur, on termine la lecture de cet album avec un sentiment de légèreté, comme libéré d’un poids et avec une joie retrouvée. Astucieux assemblages de collages, de photographies et de dessins, les illustrations de l’auteur-illustratrice italienne jouent subtilement sur les cadrages et l’espace et ne manquent pas d’accrocher le regard avec de-ci de-là de petits clins d’œil (on croisera Proust dans un cadre). Cet album- publié aux éditions Skyfish Graphic en 2007-pourra redonner le sourire aux âmes en souffrance puisqu’il rappelle l’importance de ces rencontres qui parfois procurent un formidable déclic.

    RépondreSupprimer
  3. Le canard, la mort et la tulipe
    L'AVIS DE RICOCHET
    Cette représentation de la mort a quelque chose de touchant, d’enfantin. Elle se promène avec sa tulipe noire et aborde en douceur le canard. Ou plutôt, elle rôde jusqu’à ce que le canard la remarque. Les échanges sont cordiaux, plein de questionnements de la part du canard, tout en nuances chez la mort : entre réponses énigmatiques, légère moquerie et réconfort certain. Car la mort ici n’est ni brutale ni injuste, elle accompagne les derniers instants de ce qui demeure malgré tout sa cible, en respectant son rythme. La tulipe, disparue le temps de leurs échanges, réapparaît sur la dépouille du canard, à la fois symbole de la mort et de l’hommage rendu.

    Le style de Wolf Erlbruch est dépouillé à l’extrême, concentré sur les postures des 2 personnages et quelques végétaux. La mort, mains derrière le dos, s’en va vers d’autres rencontres…

    Croqu'livre

    RépondreSupprimer
  4. Sam et Pam
    L'AVIS DE RICOCHET
    Un récit qui parle du temps qui passe, du cycle de la vie, et du côté très éphémère de notre passage sur terre. D'où l'importance de savourer le moment présent, de vivre pleinement, et de s'entourer d'êtres qui nous sont chers. Avec un texte qui va à l'essentiel, Mo Willems ne dit rien, il suggère, laissant le lecteur libre de son interprétation. Les illustrations à l'aquarelle de Jon J. Muth sont une réussite, tantôt drôles ou tristes, pleines d'humanité, elles parlent d'elles-mêmes. Un album à découvrir absolument!

    Emmanuelle Pelot

    RépondreSupprimer

  5. Les oiseaux
    L'AVIS DE RICOCHET
    En peu de mots, tout est dit. Il se dégage une émotion à la lecture de cet album les détails qui souvent changent la donne dès lors qu’on les écoute. Un grand bravo pour un album poétique et délicat qui parlera à tout un chacun. Une sortie à saluer, un livre à offrir et à partager.

    RépondreSupprimer
  6. Merci Agnès pour cet article. Nous avons deux albums en commun dans notre top 3 je crois! hihi
    J'aurais pu en citer d'autres comme Ami-Ami, Lundi ou La petite casserole d'Anatole... tous m'ont touché, de différentes manières.
    Il y a ici des livres que je connais et que j'adore comme L'heure vide, Je t'aime tellement que.. et d'autres à connaître, j'aimerais beaucoup découvrir Lucie est partie, et Karl Ibou... d'autres que je ne connais pas du tout comme Six heures du soir m'intriguent aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Anne Herbauts est citée, biensûr...
      cassandre de claude K Dubois et Rascal est quand même peut être 3ème position execo avec Sam et Pam...

      Supprimer
  7. Donc mon top :
    le chat bonheur / lan qu,
    new York en pyjamara / m.
    Le blond et enfin Henry et la liberté /e. levine

    Aurélie

    RépondreSupprimer
  8. Il y'a de quoi lire et se faire plaisir :)
    Bonnes lectures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à vous d'avoir répondu si vite !!

      Supprimer